Régime d’Okinawa: Qu’est-ce que c’est ?

Okinawa est l’île principale de l’archipel Okinawa. Cette île japonaise abrite plus d’un million d’habitants avec une qualification de vieille population. La longévité de ce peuple a toujours suscité la curiosité des chercheurs, des scientifiques et des adeptes de régimes ou règles d’hygiène de vie plus saines. Il faut noter que cette vieille population d’Okinawa fait partie des groupes de populations les moins touchées par les maladies auto-immunes et par la sénilité. Il faut se le dire, les peuples d’Okinawa ont trouvé le secret de la jeunesse éternelle. Ce secret est aujourd’hui exposé à toute personne soucieuse de rallonger son espérance de vie tout en restant en bonne santé.

 

Comment fonctionne le régime Okinawa ?

Le régime Okinawa n’est pas seulement un mode d’alimentation. Il s’agit d’un mode de vie basée sur l’équilibre de la vie physique, psychique et spirituelle de celui qui le pratique. Oui, le régime Okinawa est un principe de vie, c’est l’art de vivre des peuples d’Okinawa.

Dans la société occidentale, nous avons bien la possibilité de suivre ce mode de vie en nous basant sur les grandes lignes du régime Okinawa en question. Comme toutes choses, il faudra juste un début qui pourrait être assez dépaysant, mais avec l’habitude, le mode de vie à l’Okinawa deviendra pour vous la continuité logique de votre vie.

Alors, comment fonctionne ce régime de la longévité ?

Équilibre du soi psychique et spirituel

okinawa

Le peuple d’Okinawa puise en partie sa longévité d’une philosophie basée sur le calme, la bonne humeur, la culture de la joie de vivre, la solidarité, l’écoute et le respect d’autrui. Les habitants d’Okinawa apprennent à rester calmes face aux difficultés afin de puiser dans leur for intérieur une solution efficace et afin de pouvoir appliquer cette solution de la meilleure manière qui soit.

C’est un peuple qui aime cultiver la joie de vivre en cherchant et en trouvant le côté positif en chaque situation. En éliminant le drame dans leur vie et en s’entourant de personnes animées par la joie de vivre, les Okinawaïens gardent une énergie bénéfique pour l’équilibre de leur santé émotionnelle et psychique. À vrai dire, quand l’esprit et le cœur sont calmes le corps n’est pas agressé par l’hormone du stress tout en développant de la dopamine. Par conséquent, le métabolisme retrouve un bon équilibre qui se traduit par : le renforcement du système immunitaire, l’efficacité de chaque organe et l’aptitude à s’adonner à un vrai sommeil réparateur qui est l’une des clés de la longévité.

Cet art de vivre selon un mental et un cœur positif est accompagné d’activités ludiques et artistiques qui stimulent le mental à l’exemple du jardinage ou des danses artistiques avec enchaînements à mémoriser qui se rapprochent du yoga et du tai-chi. La pratique de la concentration basée sur des exercices de respiration accompagne ces activités ludiques et mentales. En cultivant créativité et mémorisation, les okinawaïens se protègent inconsciemment de a sénilité. En outre, la pratique des différents exercices de respiration les aide à avoir un système cardio-vasculaire solide et les éloigne donc des risques de crise cardiaque.

Maintenance du corps par les activités physiques

yoga a la plage

Les Okinawaïens sont très actifs. Par activité physique, ils n’entendent pas forcément culture du corps par le sport comme nous les occidentaux. Ce peuple a la culture de faire travailler le physique de sorte à mettre à épreuve tout son potentiel dans les activités du quotidien. Bien évidemment, il ne s’agit pas d’épuiser totalement le corps, mais de le faire bouger à chaque fois que possible pour maintenir le fonctionnement des muscles, des articulations, du flux sanguin, du cœur, etc.  À ce stade-là, nous parlons donc d’une activité physique de base qui est perçue comme une façon de vivre normale ; chose que nous pouvons tous faire au quotidien.

Pour compenser les manques d’activité physique, le peuple d’Okinawa marche, fait du yoga ou pratique des arts martiaux. Ces trois activités leur donnent l’occasion de faire travailler leur corps, de développer leur capacité à réfléchir, d’améliorer leur réflexe et leur capacité de concentration. Lorsque le corps bouge comme il le faut, il élimine efficacement les calories et développe des muscles d’une façon optimale. Quand le corps bouge, on élimine les mauvaises pensées et on arrive à se concentrer facilement sur une chose à la fois, on devient plus attentif au moment présent et cela nous permet de développer un réflexe plus rapide.

Donc, pour les habitants de l’île d’Okinawa, l’activité physique est une règle de vie qui vise à faire fonctionner le corps pour maintenir tout son potentiel, mais c’est également une façon d’éduquer son cerveau à se concentrer sur le moment présent et à rester éveillé. Cette technique est utile pour permettre au corps de garder une grande partie de ses fonctions même lorsqu’il vieillit, mais aussi pour permettre au cerveau de développer une résistance face à la dégradation des cellules nerveuses. Nous pouvons tous appliquer cette règle de vie en restant le plus actifs possible ; pour les bureaucrates aller au travail ou rentrer à pied fait partie des solutions idéales.

Maintenance du corps par une alimentation particulière

okinawa alimentation

Nous connaissons le régime Okinawa par le principe de l’alimentation saine sans excès. Cette alimentation particulière permet à la population de l’île de rester en bonne santé et de vivre plus longtemps. À la base, cette alimentation consiste à ne donner au corps que ce dont il a besoin comme énergie pour bien fonctionner. Ce régime alimentaire pousse directement aux pratiquants de la philosophie Okinawaïenne de manger d’une façon équilibrée et d’évincer les envies de nourritures mal saines pour le corps. Donc, pour suivre le régime alimentaire Okinawa nous devons nous résoudre à ne consommer que ce qui est essentiel à notre fonction vitale.

La population d’Okinawa pratique la sagesse du « hara hachi bu ». Il s’agit d’une méthode qui consiste à ne manger qu’à jusqu’à quatre-vingts pour cent de la satiété. Comment savoir qu’on a atteint ces quatre-vingts pour cent de satiété ? On est rassasié à quatre-vingts pour cent lorsque l’on ne ressent plus la faim sans avoir une sensation de gavage au niveau de l’estomac. Pour y arriver, nous pouvons commencer par réduire chacun de nos plats journaliers d’un quart. Il n’est pas question de s’affamer, il faut juste éviter de se gaver. Outre, il faut réduire la consommation de sucre, de sel, de gras et de viande et il faut boire suffisamment d’eau et intégrer le thé vert à chacun de ses repas.

Mais quelles sortes d’aliments nous permettraient d’atteindre le « hara hachi bu » sans nous stresser dans ce cas ? Pour les Okinawaïens le régime alimentaire est principalement constitué de graines complètes, de poisson, de soja sous toutes ses formes, de légumes verts et secs, de fruits, d’algues, d’herbes aromatiques et de viandes blanches à certaines occasions. Ils ne consomment pas de lait et de produits laitiers à l’exception du yaourt qui est très bon pour améliorer la fonction digestive. Les bactéries contenues dans le yaourt sont également nécessaires pour maintenir le bon équilibre de la flore vaginale et par conséquent des hormones sexuelles chez la femme.

Il faut souligner que ces aliments que nous avons énumérés doivent être cuits et préparés de sorte à garder leurs potentiels minéralogiques et vitaminiques pour qu’ils puissent apporter vitalité, santé et satiété à notre corps ; donc pour qu’ils puissent participer à notre longévité. À Okinawa, les aliments se cuisent à vapeur, sont juste marinés ou se mangent crus. À table, un Okinawaïen mélange aliments crus et aliments cuits et à chaque repas il faut qu’il y ait une portion de soja, peu importe la façon dont elle est préparée (salade de pousse de soja, tofu, lait de soja, etc.). Alors, pour pouvoir bien suivre le régime Okinawa il faut commencer à apprendre à cuire les aliments de sorte à ne pas dégrader les vitamines et minéraux qu’ils contiennent.

Quels sont les réels avantages du régime Okinawa ?

Maintenant que nous savons comment fonctionne le régime Okinawa et que nous avons pu déduire ce que le régime peut nous apporter, intéressons-nous plus aux réels avantages de ce régime. Donc, le régime Okinawa en partant du principe de l’équilibre psychique jusqu’à l’équilibre de l’alimentation nous apporte la santé du corps, le renforcement de la capacité mentale, la stabilisation de l’état émotionnel et par conséquent la longévité. En effet, il n’y a que l’équilibre entre le corps, l’esprit et le mental qui pourrait vraiment nous aider à vivre une vie plus longue éloignée des différents risques sanitaires qui peuvent se déclencher au fil des années.

okinawa régime

Donc, en résumé, la pratique des activités qui stabilisent le soi psychique et spirituel régularise nos hormones et maintiennent notre corps en bonne santé pour nous permettre de vivre plus longtemps. La pratique des activités physiques non intensives, utiles et à rythme journalier permet à notre corps d’optimiser l’élimination des calories, le renforcement des muscles et des articulations tout en nous permettant de cultiver l’art de vivre dans le présent. Ces deux pratiques combinées sont importantes dans la maintenance de nos capacités mentales donc dans la prévention de la sénilité. Finalement, le « hara hachi bu » nous permet de nourrir notre corps sans accumuler ni radicaux libres ni poids excédentaire.

Longévité des Okinawaïens selon les statistiques

Les statistiques disent que l’espérance de vie des habitants de l’île d’Okinawa est à 100 ans. Dans toute la planète entière 15 % des super-centenaires sont localisés sur cette île alors que comparée à la population mondiale, les Okinawaïens représentent seulement 0,002 % de la population. Parmi ces centenaires et ces super-centenaires seulement 3 % sont sujets aux maladies dégénératives.

La population d’Okinawa a donc une grande résistance face aux maladies liées à la vieillesse et peut rester active et autonome même en vieillissant parce qu’elle garde une condition physique correcte. Si nous comparons les statistiques de longévité à celles de la France, nous avons 0,026 % de centenaire contre 0,054 % à Okinawa.

Le régime Okinawa a été attesté être 100 % efficace par les chercheurs, car d’après les tests génétiques, la longévité et la bonne santé du peuple résident uniquement dans sa façon de vivre. Donc, désormais, nous pouvons tous espérer de vivre plus longtemps et d’éloigner de nos vies les maladies dégénératives en pratiquant le régime Okinawa.

Possibilité de perte de poids avec le régime Okinawa vrai ou faux ?

Oui, il est possible de perdre du poids en adoptant la philosophie des Okinawaïens. Les raisons à cette affirmation sont simples :

okinawa dairy

  • L’équilibre du mental réduit l’hormone du stress qui est responsable de la prise de poids.
  • Les activités physiques modérées et régulières maintiennent une silhouette harmonieuse.
  • Manger des aliments riches en minéraux et vitamines, et ce, sans se gaver réduit la prise de mauvaise graisse et donc les risques d’embonpoint.

Cependant, le résultat pourrait prendre du temps pour se réaliser. Il ne faut se décourager si l’on pratique le régime Okinawa pour perdre du poids, la persévérance reste la clé. Pour les personnes qui ont déjà atteint un poids de forme, ce régime sera tout bonnement la meilleure façon de le maintenir.

 

Alors, le régime Okinawa est une façon de vivre, une fois de plus, il faut le préciser. C’est l’art d’harmoniser son existence en maintenant les trois états de l’être humain (psychique, émotionnelle ou spirituelle et physique) en équilibre. Suivre le régime Okinawa vous apportera une paix intérieure, un corps plus sain avec une meilleure silhouette, mais également et surtout une plus longue vie.