Pourquoi vous ne devez pas vous faire d’injection d’acide hyaluronique ?

Pourquoi vous ne devez pas vous faire d’injection d’acide hyaluronique ?

Tout au long de votre jeunesse, votre corps arrive généralement à produire les substances chimiques qui lui sont indispensables. L’acide hyaluronique qui assure l’hydratation de la peau fait partie de ces substances. La capacité du corps à fabriquer cette substance se réduit au fur et à mesure qu’il vieillit. Toutefois, un tel phénomène contribue incontestablement à la formation des rides. La médecine esthétique a mis en place des moyens permettant de combler l’incapacité du corps à produire ces substances. Cela inclut l’injection d’acide hyaluronique. Force est de constater que cette pratique n’a pas que des avantages.

 

Particularité de l’acide hyaluronique

injection d’acide hyaluroniqueConnu également sous le nom de HA, l’acide hyaluronique contient du glycosamiglycan non sulfaté (GAG). Cette substance a pour rôle de retenir l’eau et d’aide le corps, notamment la peau, dans sa réhydratation. Elle permet également la prolifération et la migration des cellules. L’injection de cette substance permet à la peau de retrouver sa jeunesse et de lutter contre les rides, notamment la ride du lion.

Dans ce sens, la peau devient plus souple, plus éclatante et plus résistante aux agressions extérieures telles que le soleil, la pollution, le froid… À part cela, cette technique permet à certaines parties de la peau ayant fait l’objet d’injection de gagner en volume. Cette pratique rentre dans le cadre des techniques antiride les plus utilisées.

 

Les principales zones traitées par l’acide hyaluronique

Les principales zones traitées par l’injection d’acide hyaluronique peuvent se classer en quatre catégories bien distinctes :

  • Les lèvres : l’injection permet de gonfler les lèvres trop minces ou sans ourlet et de combler les rides qui se forment autour.
  • Les rides et les ridules : cette pratique répare le visage en supprimant la ride du lion et celle du front, les ride sur les coins des yeux ou encore la patte d’oie. Elle élimine également les rides des joues, du menton et celles de la bouche.
  • Les sillons : l’injection garantit la réparation des sillons naso-géniens qui se forment généralement à partir de l’aile du nez jusqu’au coin de la bouche. Elle enlève également les plis d’amertume qui se situe de part et d’autre du menton.
  • Les manques de volume et les dépressions : cela inclut les cernes, les pommettes, le menton, les lèvres, le nez, les séquelles de cicatrices.

 

Les inconvénients de l’injection d’acide hyaluronique

Certes, l’injection d’acide hyaluronique constitue un antiride efficace et garantit un résultat immédiat, mais elle a également ses limites. Elle n’est nullement permanente, ce qui implique qu’il faut effectuer de renouvellement de l’injection pour garder la jeunesse de la peau ou la forme de certaines parties du visage. En principe, l’acide hyaluronique agit en 8 à 12 mois. Toutefois, le volume des injections doit augmenter avec l’âge. Ce qui pourrait provoquer la déformation du visage qui risquerait de trop gonfler. Cette pratique peut également entrainer des ecchymoses ou des rougeurs sur les parties injectées. À part cela, l’individu peut faire l’objet de trouble de la pigmentation, de la sensibilité ou de démangeaisons. Aussi, le risque de cancer n’est pas à exclure.

Guilivia